Étiquette : celebrations

Nouvel An Balinais : la Fête du Gulungan !

Posté par : Bali Passion/ 466 0

Pendant votre séjour à Bali, vous avez peut-être remarqué que les célébrations sont constantes et omniprésentes ! Et plus particulièrement pendant la remarquable fête du Galungan.  Une année balinaise dure 210 jours et commence toujours un mercredi par la fête du Galungan. Les festivités animent l’île pendant une dizaine de jours jusqu’à la fête de clôture, appelée Kuningan. En 2019, la fête du Galungan débute le 22 juillet avec tous les préparatifs et se finit avec Kuningan le 3 août.

Cette période festive se traduit notamment par des Penjors dressés devant chaque maison. Il s’agit de longs bambous décorés de feuilles de palmiers, noix de coco et gâteaux qui sont implantés dans les rues à chaque date importante du calendrier hindou. L’extrémité du bambou rappelle la queue de Barong, une créature mythologique balinaise qui signifie littéralement « géant ». Ressemblant fortement à un lion, elle représente en réalité le chef des forces du bien et l’ennemi de Rangda, reine d’une armée de sorcières. Le combat perpétuel entre ces deux créatures mythologiques symbolise l’affrontement entre le bien et le mal ; la base de l’hindouisme.  Symbole de prospérité, les Penjors sont donc une représentation physique du respect que les Balinais portent aux dieux. En retour, ils demandent leur bénédiction. Ce sont en quelque sorte comme les sapins de Noël en Europe ! Le Penjor représente le Mont Agung, littéralement « montagne suprême » et, dans la croyance hindoue balinaise, cela équivaut à la résidence de Dieu.

La fête de Galungan est alors l’occasion de célébrer les dieux qui redescendent sur terre pour l’occasion. Tout se fait dans la joie et la positivité. Les Balinais fêtent ainsi la création de l’univers et la victoire du bien sur le mal, d’où son surnom de « fête du triomphe ». Pendant les trois premiers jours, tous les membres d’une même famille se rassemblent alors dans le village pour prier. La journée commence au temple familial puis continu dans un temple public. La vie commerciale est à l’arrêt pour laisser place aux nombreuses cérémonies et offrandes. Il ne vous reste plus qu’à respecter leurs traditions et admirer les rues balinaises joliment décorées ainsi que leur culture d’une richesse incroyable.

Nos guides balinais francophones se feront un plaisir de vous en dire davantage sur ces fêtes et notre équipe très qualifiée sera ravie de vous organiser une séjour sur mesure en fonction de vos souhaits et disponibilités !

LES BALINAIS CÉLÈBRENT LA FIN DU RAMADAN COMME NUL PART AILLEURS

Posté par : Bali Passion/ 364 0

Si vous êtes en vacances à Bali actuellement ou l’avez été à cette période, cela ne vous a certainement pas échappé : le 5 juin est un jour de fête ! En effet, Bali connaît la célébration de l’Aïd-el-Fitr qui correspond à la fin du Ramadan chaque année. L’Indonésie abrite la plus grande population musulmane du monde. Cependant, Bali est une île à prédominance hindoue, avec près de 90% des habitants pratiquant l’hindouisme.

Après un mois de jeûne du lever au coucher du soleil, les balinais musulmans célèbrent donc aujourd’hui la fin de ce qu’ils appelent le « fasting month », synonyme de joie et réjouissances.  Ces mois dure de 29 à 30 jours, en fonction du jour où un croissant de lune apparaît.

Considéré comme le mois le plus sacré du calendrier musulman, le Ramadan 2019 a commencé le dimanche 5 mai et s’étend jusqu’au mardi 4 juin. Il est suivi du plus grand jour férié du calendrier musulman, Aid-el-Fitr ou Idul-Fitri, et est également le premier jour du mois de Chawwal. Les musulmans se réunissent alors très tôt le matin à la mosquée puis partage un repas de fête avec la famille, les voisins et les amis.

Eva, membre musulmane de Bali Passion, nous explique « ce mois de privation et d’abstinence n’est pas toujours facile. La première semaine de jeune est toujours la plus compliqué car notre corps n’est plus habitué. On ne doit pas manger ou boire du lever au coucher du soleil. Le plus dur, c’est de ne pas boire. Mais ça vaut le coup ». Elle nous livre aussi « la première semaine, je suis bien plus irritable et j’ai du mal à encaisser les remarques de mon boss ! *rires* ». Elle va maintenant célébrer le succès de son Ramadan pendant les deux jours fériés !

Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter !