Étiquette : bali travel

LES BALINAIS CÉLÈBRENT LA FIN DU RAMADAN COMME NUL PART AILLEURS

Posté par : Bali Passion/ 142 0

Si vous êtes en vacances à Bali actuellement ou l’avez été à cette période, cela ne vous a certainement pas échappé : le 5 juin est un jour de fête ! En effet, Bali connaît la célébration de l’Aïd-el-Fitr qui correspond à la fin du Ramadan chaque année. L’Indonésie abrite la plus grande population musulmane du monde. Cependant, Bali est une île à prédominance hindoue, avec près de 90% des habitants pratiquant l’hindouisme.

Après un mois de jeûne du lever au coucher du soleil, les balinais musulmans célèbrent donc aujourd’hui la fin de ce qu’ils appelent le « fasting month », synonyme de joie et réjouissances.  Ces mois dure de 29 à 30 jours, en fonction du jour où un croissant de lune apparaît.

Considéré comme le mois le plus sacré du calendrier musulman, le Ramadan 2019 a commencé le dimanche 5 mai et s’étend jusqu’au mardi 4 juin. Il est suivi du plus grand jour férié du calendrier musulman, Aid-el-Fitr ou Idul-Fitri, et est également le premier jour du mois de Chawwal. Les musulmans se réunissent alors très tôt le matin à la mosquée puis partage un repas de fête avec la famille, les voisins et les amis.

Eva, membre musulmane de Bali Passion, nous explique « ce mois de privation et d’abstinence n’est pas toujours facile. La première semaine de jeune est toujours la plus compliqué car notre corps n’est plus habitué. On ne doit pas manger ou boire du lever au coucher du soleil. Le plus dur, c’est de ne pas boire. Mais ça vaut le coup ». Elle nous livre aussi « la première semaine, je suis bien plus irritable et j’ai du mal à encaisser les remarques de mon boss ! *rires* ». Elle va maintenant célébrer le succès de son Ramadan pendant les deux jours fériés !

Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter !

Les Castes à Bali

Posté par : Bali Passion/ 219 0

Lors de votre voyage à Bali, votre guide francophone Balinais ne manquera pas de vous donner des informations  sur cette coutume qui perdure depuis des siècles sur cette ile.

 

Bali de base était une société rizicole centrée autour d’un ensemble de palais organisant la vie sociopolitique et réglementant la distribution de la terre et de l’eau. Ce système de castes, appelé Caturwangsas (quatre castes), auquel était associé un système de groupe  perpétué comme un outil efficace pour la gestion de la société.

 

Dans la conception balinaise, les hommes descendent des dieux mais chaque génération décline en rang.

La tradition balinaise on distingue 4 groupes sociaux :

  • les Brahmana,(le caste des prêtre)
  • les Satria (le caste des guerriers)
  • les Wesia,(le caste des vassaux de la cour)
  • les Sudra.(le caste inférieur qui représente plus de 95 % de la population globale)

 

 

Chaque caste a sa propre langue et différents dialectes pour communiquer avec les autres castes. La langue balinaise enseignée dans les écoles par le bahasa facilite la communication entre elles.

 

Le système de castes peut toujours être observé grâce aux noms donnés aux personnes à la naissance et à la langue balinaise.Les noms Brahman commencent toujours par Ida Bagus (homme) ou Ida Ayu (femme), les noms Satria avec Gusti Agung, Anak. Les Sudra ne possèdent pas de tels titres. Les noms commençant par Sudra indiquent l’ordre de naissance (identique pour les hommes et les femmes): Wayan ou Putu s’ils sont le premier enfant, Made ou Kadek s’ils sont le deuxième enfant, Nyoman ou Komang s’ils sont le troisième enfant et Ketut (signifiant «le dernier») s’il s’agit du quatrième…

Lors de votre location de Villa à Bali vous croiserez peut-être Ketut, Wayan ou encore Nyoman membre du staff de Bali passion. Les Balinais sont traditionnellement «invités» à limiter leur famille à quatre enfants. S’ils ne le peuvent pas, le cinquième sera nommé comme le premier,

 

À Bali, l’importance de la caste tend à diminuer, au profit de l’éducation, du succès économique et de l’influence dans la communauté.

 

La modernité importée de la colonisation des Pays-Bas a certainement joué un rôle dans cette transformation. Il a apporté les idées de progrès et d’égalité des droits. Les religions de l’ile de Bali valorisent une stratification sociale basée sur la richesse ou la vertu morale, et non sur le statut de caste attribué. Ils portent un appel égalitaire qui semble contredire le système de castes hindou-balinais.

 

Lors de vos vacances à Bali n’hésitez pas à questionner les guides francophones Balinais, c’est avec plaisir qu’ils répondront à toutes vos questions.