Conseils

03

Mai
2019

Conduire en scooter à Bali !

Posté par : Bali Passion/ 102 0

Pendant votre séjour à Bali, vous aurez l’occasion de voir beaucoup de scooter dans les rues. C’est ici le meilleur moyen de se déplacer en toute rapidité ! Pourquoi ne pas tenter l’aventure du scooter à Bali ?

Durant vos vacances à Bali, pourquoi ne pas louer un scooter ? De nombreux endroits dédiés à la location de ces véhicules sont disponibles un peu partout sur l’île. La location de scooter coûte en moyenne 3 à 4€ par jour pour un 100 cm3, ce qui suffit amplement pour vos visites à Bali et Lombok.

 

Comment louer son scooter à Bali ?

 

Pour louer un scooter à Bali, quelques justificatifs sont demandés. Notamment le permis national, le passeport et le permis international. Nous rappelons que le permis international est gratuit, sa livraison prenant environ deux semaines, il est préférable de s’y prendre à l’avance pour les formalités qui le concerne.

N’hésitez pas à regarder la plaque d’immatriculation et surtout la date d’expiration de l’assurance, car si cette dernière est antérieure à votre utilisation, c’est. Vous qui devrez payer lors d’un éventuel contrôle.

Pour louer son scooter à Bali, demandez à votre hébergeur les stands de location les plus proches. Ou lors de la location de Villa à Bali n’hésitez pas demander au propriétaire si il peut directement vous louer les scooters.

Pour nos amis surfeur, certains scooters sont dotés d’un rack sur le côté pour poser sa planche de surf. Ces scooters sont souvent disponibles près des plages dédiées au surf comme Kuta, Canggu ou Uluwatu.

 

La Sécurité en scooter à Bali

 

Les rues balinaises sont très fréquentées, beaucoup de scooters y circulent et votre première visite en tant que conducteur pourra vous surprendre. Soyez vigilants, les règles de conduite sont beaucoup plus laxistes et ne vous étonnez pas de vous faire doubler par un scooter roulant sur un trottoir.

La conduite se fait à gauche ! Ne soyez donc pas surpris.

Le casque est de rigueur, n’imitez pas certains locaux qui conduisent sans casques, ceci est très dangereux et passible d’une amende.

Vous trouverez également beaucoup de nids de poules sur les rues balinaises, restez donc prudents. De plus, certaines routes de campagne sont très abîmées et dans l’obscurité la plus complète.

 

 

Lors de vos trajets de nuit, nous vous recommandons de commander un taxi, ou d’utiliser une application telle que Uber, dont l’équivalent ici est Grab ou Go Jek. Un moyen sur et peu cher pour vous déplacer sur l’île des Dieux.

Il est très commun pour un touriste de se faire arrêter par la police, et malheureusement celle-ci est encore assez corrompue et trouvera surement quelque chose à redire même si vous êtes parfaitement en règle.

Si tel est le cas, sachez que vous pouvez demander à ce que l’affaire soit réglée par la cour de Justice de Denpasar. Très souvent le policier n’aura pas envie de prendre une demie journée à la capitale pour cela, il vous laissera donc certainement repartir. Une autre solution est un. Petit pot de vin, un petit billet que vous pouvez négocier. Dans tous les cas gardez le sourire, les policiers de Bali ne sont pas de mauvais bougres et ne vous causeront pas de grands soucis.

 

 

Pendant votre voyage à Bali, vivez la grande aventure balinaise à bord de votre deux roues !

 

Commentaire

commentaire

Leave your comment

Please enter comment.
Please enter your name.
Please enter your email address.
Please enter a valid email address.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.